header
AdressesContactRecherche

Page d'accueil

Historique et structures

Avant l’entrée en souveraineté du Canton du Jura en 1978 les trois paroisses des Districts de Delémont, Porrentruy et des Franches-Montagnes étaient bernoises.


Avec la création du nouveau canton, ces trois paroisses ont été rangées dans une nouvelle Église cantonale de la République et Canton du Jura. Il était en effet nécessaire qu’une église réformée existe structurellement face à l’État. Mais cette Eglise jurassienne de petite dimension a souhaité garder un lien étroit avec l’Église bernoise dont elle était issue. C’est ainsi que l’ancienne Église du Canton de Berne a changé de statut pour se constituer en Union Synodale Berne-Jura » (USBJ) rejointe ensuite par des paroisses soleuroises.


Du point de vue structurel, l’organe supérieur de l’USBJ est resté le Synode général. Organe législatif siégeant à Berne et comptant désormais trois délégués de l’Église du Canton du Jura. 


Les questions d’ordre spirituel, de doctrine, d’exigences de formation, de consécration et de discipline des pasteurs restent placées sous la houlette de l’USBJ.


L’Eglise du Canton du Jura fait partie de l’Arrondissement ecclésiastique du Jura http://www.synode-jurassien.ch/, regroupant les paroisses du Jura bernois et du Canton du Jura.

 

De son côte, l’Eglise de la République et canton du Jura, s’est dotée des organes démocratiques habituels, à savoir un organe législatif « Assemblée de l’Eglise » (vingt-sept membres délégués par les paroisses) et un organe exécutif « Conseil de l’Eglise » (cinq membres) et de différentes commissions.


Tant l’Eglise cantonale du Canton du Jura que ses trois paroisses ont le statut de collectivités de droit public et jouissent de la personnalité juridique.

 

 

L’Eglise cantonale est séparée de l’Etat. A l’instar du statut de l’Eglise catholique, l’Eglise réformée puise ses ressources par le biais d’une contribution ecclésiastique obligatoire et par des subventions de l’Etat. 


Quelques données statistiques.
Eglise minoritaire dans un canton historiquement catholique, sur un total d'environ 70'000 habitants, l’Eglise du canton du Jura compte actuellement environ 7'800 paroissiens répartis comme suit : 3'800 personnes pour la paroisse du district de Delémont ; 2'740 pour Porrentruy et 1'330 pour les Franches-Montagnes.


Suivant cette répartition, les postes pastoraux à 100 % employés par l’Eglise cantonale se répartissent de la manière suivante : trois pasteurs pour le district de Delémont, deux pour Porrentruy et un pour les Franches-Montagnes.


Il faut y ajouter des pasteurs au service de la communauté suisse-alémanique, répartis comme suit : un poste à 50% pour la Delémont, 25% pour Porrentruy et 5% pour les Franches-Montagnes.


Des postes d’animateurs de jeunesse sont également mis en place et répartis comme suit : Delémont, un poste d'animateur/diacre à 100%, Porrentruy une animatrice à 80% et aux Franches-Montagnes une animatrice à 50%.